Que ce soit pour perdre du poids ou être en meilleure santé, savoir contrôler ses calories est une priorité. Et pour y arriver, deux options se présentent. D’abord, maîtriser son alimentation. Ensuite, l’activité physique sur la durée. Ces deux solutions constituent le moyen de bien gérer les apports caloriques. Il est donc utile d’avoir une vision claire des activités qui permettent d’éliminer un maximum de calories, de leurs effets bénéfiques, et de leurs potentiels inconvénients…

La Marche à Pied

Calories brûlées : 300 à 400 kcal/h

La marche est clairement la plus « simple » des activités sportives présentées. À priori, vous n’aurez pas besoin de matériel spécifique ou de préparation avant de vous y adonner. Pour en tirer les bienfaits, vous devrez toutefois en faire une pratique régulière. À ce titre, absolument tous les muscles des jambes sont mis à contribution pour son exécution normale.

Cela dit, lors de séances de marche prolongées, certains muscles seront nettement plus travaillés que d’autres. La marche est constituée de trois phases majeures. Les muscles travaillés sont : les muscles à l’arrière et à l’intérieur des cuisses, les muscles des pieds et des mollets.

Au nombre des avantages de la marche, on peut citer les bienfaits sur la santé tels que la baisse du risque de diabète, de cholestérol élevé et d’hypertension. Vous combattez également l’ostéoarthrite sans soumettre vos articulations aux impacts de la course par exemple. Notez que vous pouvez altérer la difficulté de la marche en altérant simplement votre parcours : pentes, randonnée, etc.

Le Vélo

Calories brûlées : 500 à 600 kcal/h

Sans surprise, le vélo travaille principalement les hanches et les jambes. Les différents muscles interviennent lors d’étapes spécifiques du cycle de pédalage. Au nombre des muscles qui sont mis à contribution : ceux des fesses, à l’arrière, à l’avant, à l’intérieur et à l’extérieur des cuisses, et les muscles de la jambe.

Les bienfaits du vélo sur la santé ne sont pas négligeables. Non seulement il s’agit d’une activité à faible impact sur les articulations, mais elle permet également une meilleure santé respiratoire (à condition de choisir des itinéraires hors des centres-villes). On lui attribue également des bienfaits dans la réduction de risques d’accidents vasculaires. Sans oublier que vous pouvez intégrer le vélo à votre quotidien en choisissant d’en faire votre principal moyen de locomotion. Le seul inconvénient est que le vélo doit se pratiquer avec le matériel adéquat. Il faudra donc en acheter un si vous n’en avez pas encore.

La Natation

Calories brûlées : 500 à 700 kcal/h

Ce n’est pas un hasard si la natation est souvent employée par les kinésithérapeutes dans le cadre de la rééducation. La natation peut être pratiquée de façon douce ou intense. Dans un cas comme dans l’autre, c’est une activité sportive qui fait travailler le corps entier ! La résistance constante de l’eau pousse les muscles à se contracte et se relâcher continuellement, ce qui apporte une flexibilité et une robustesse remarquables à la fibre musculaire.

Bien que tous les muscles soient mis à contribution, il est possible de se concentrer sur certains muscles en choisissant la technique de natation. Lorsque vous optez pour le freestyle ou le backstroke, vous faites travailler vos bras sous l’eau. Mais en plus des muscles des bras, les muscles des jambes et de la poitrine travailleront également.

On aurait bien du mal à citer tous les avantages de la natation. Il permet d’accroître le rythme cardiaque sans apporter de stress à l’organisme, de soulager l’arthrite, convient aux personnes souffrant d’asthme et aux femmes enceintes. Qui plus est, il a un effet positif sur votre état mental et améliore la qualité du sommeil. Le seul inconvénient est que vous devrez nécessairement procéder à un déplacement avant de pouvoir nager, à moins d’avoir une piscine à domicile ou à proximité.

Le Jogging

Calories brûlées : 600 à 700 kcal/h

C’est au jogging que la plupart des personnes pensent lorsqu’il s’agit d’introduire de l’activité physique dans leur quotidien. C’est dire à quel point cette forme d’exercice est populaire. Et pour cause, le jogging ne nécessite pas d’équipement particulier et permet de brûler les calories à un rythme modéré.

Parmi les muscles travaillés avec le jogging, on peut citer les muscles des fesses, le muscles des jambes, des cuisses et des mollets. Au nombre des muscles secondaires qui bénéficient également du jogging, il faut faire mention des muscles du torse et même des épaules. Même si les effets sur ces derniers sont relativement négligeables.

Le jogging est une activité à impact relativement fort ; ce qui peut être nuisible pour les personnes dont les articulations sont fragilisées ou sensibles. Mais, à l’inverse, pour ceux les autres, c’est un excellent moyen de renforcer la santé osseuse. On ne manquera pas non plus de mentionner les bienfaits en matière d’élimination de stress et de renforcement du système immunitaire.

Le Rameur

Calories brûlées : 650 à 700 kcal/h

Chaque équipement dans les salles de sport est spécialement conçu pour travailler un set de muscles. Le rameur n’y fait pas exception ! Mais, ce que la plupart des personnes ignorent, c’est que le rameur a tendance à faire travailler tout le corps. C’est clairement le meilleur choix pour travailler le corps entier en une seule fois.

Au rameur, il y a quatre phases pour l’exécution du geste. Chacune de ces phases fait travailler vos muscles. Ce sont donc les muscles des bras, des jambes, du dos, de l’abdomen et des épaules qui permettent de réaliser le geste complet au rameur.

L’inconvénient majeur du rameur est qu’il s’agit d’un équipement spécialisé. Vous devrez donc envisager de souscrire à une salle de gym ou casser la tirelire pour vous en procurer un. Mais le coût peut en valoir la chandelle, étant donné qu’il contribue à améliorer la posture, développer votre endurance et votre capacité pulmonaire.

La Corde à Sauter

Calories brûlées : 800 à 1.000 kcal/h

La corde à sauter est un des meilleurs exercices de cardio. Facile, peut être pratiquée de façon stationnaire et ne nécessite pas vraiment d’équipement spécialisé ou de préparation. Sans avoir à y réfléchir, on peut déjà affirmer que la corde à sauter fait travailler les muscles du bas du corps. Mais cette activité va bien au-delà du bas du corps.

On pense notamment aux fesses, aux cuisses et aux mollets. En plus, les muscles du haut du corps dans les bras, les épaules et les avant-bras sont amorcés pour faire tourner la corde. De même que les muscles abdominaux pour conserver l’équilibre.

La corde à sauter présente des avantages sur votre santé cardiovasculaire en faisant monter votre rythme cardiaque. Vous réduisez par la même occasion les risques d’avoir un diabète de type 2 et les problèmes de santé des os.

Ce qu’on retiendra :

Nous avons exposé ci-dessus, les meilleures activités sportives pour brûler des calories. Mais, nous déconseillons tout de même de porter votre choix sur celles qui en brûlent le plus si vous êtes uniquement motivés par une atteinte « rapide » de vos objectifs. En effet, l’activité sportive est toujours plus bénéfique lorsqu’elle est pratiquée sur la durée. Il est donc plus judicieux de choisir un sport pour lequel vous aurez des affinités réelles, ou qui ne représentera pas de trouble pour votre rythme de vie au quotidien. En somme, un sport dans lequel vous pourrez être assidus et vous épanouir.

🔥La pratique d’une activité physique est le meilleur moyen de brûler des calories et de se maintenir en forme.

🎖 Le nombre de calories éliminées durant un effort physique dépend de l’intensité de la pratique et de la corpulence de la personne. Les chiffres proposés ici sont des moyennes pour chaque activité.

🍴 N’oubliez pas que pour perdre du poids, la pratique sportive ne suffit pas, il faut également veiller à avoir une alimentation équilibrée car elle est la première cause d’une bonne perte de poids.

🏋 Et vous, quel sport vous pratiquez ?

Laissez-nous un commentaire !